accueil
Conseils
Nature
Matériel
Entretien
Travaux
Fertilisation d’un terrain, quels sont les meilleurs engrais organiques ?

Le plus connu des engrais organiques est le fumier de ferme qui, au même titre que les gadoues, est aussi un amendement. Il contient l’azote, l’acide phosphorique, la potasse et la chaux, qui se trouvent, après décomposition, enrobés dans l’humus en état de solubilité satisfaisante. Il doit être appliqué selon les cultures à la dose de 300 à 500 kg à l’are.

La mise en tas des terres de routes non goudronnées, des feuilles d’arbres, des marcs, des herbes de faucardement, des feuillages, des excréments divers, le tout disposé en couches alternées avec de la chaux, constitue un excellent compost, dont la valeur fertilisante équivaut presque celle du fumier.

L’emploi des engrais pulvérulents d’origine organique est aussi recommandable. Par exemple : le sang desséché, la poudrette, le guano, la corne moulue, etc. Dans les engrais organiques, on peut aussi donner les engrais verts qui sont produits par les cultures dérobées de plantes à végétation rapide, notamment la moutarde, la navette, le sarrasin, et surtout les lupins, vesces, pois et autres légumineuses fixant l’azote de l’air par leurs racines. Sur les bords de mer les plantes marines, goémons et varechs, jouent le même rôle.




Articles en relation :


Tous droits réservés
Réseau Expert
Des sites spécialisés pour des conseils de pros
Contact sur notre page d'accueil



Articles en avant :



Découvrez