accueil
Conseils
Nature
Matériel
Entretien
Travaux
Quels sont les amendements possibles pour un sol de jardin ?

L’humus est le meilleur élément constitutif du sol qu’il soit possible d’incorporer sans aucune contre-indication et pour quelque terrain que ce soit. Les terres légères deviennent moins perméables et leur pouvoir de rétention des eaux s’en trouve augmenté. Par contre, les sols lourds acquièrent toutes les qualités culturales d’un sol perméable et frais. Le fumier, les feuilles, les gadoues de ville, les déchets de distillerie et toute matière d’origine organique se transforment en humus par décomposition. Malheureusement, ces matières sont rares, aussi est-il recommandable pour ces sols pauvres en humus, de comprendre dans l’assolement la culture de plantes dites engrais verts comme par exemple la moutarde, le trèfle, enfouies durant leur floraison.

La chaux, à la fois amendement et engrais, modifie la composition du sol de la même façon que l’humus, mais son emploi doit être limité car elle favorise l’épuisement rapide de l’humus des terres. Il est recommandé de l’utiliser conjointement avec un apport de fumier ou autre matière organique.

Les autres amendements pour le sol du jardin, qui auraient pour but d’augmenter la compacité des terres légères et de diminuer la cohésion des terres fortes, par adjonction d’argile ou de sable, sont difficilement applicables en raison des frais de transport et de manutention qu’ils imposent.




Articles en relation :


Tous droits réservés
Réseau Expert
Des sites spécialisés pour des conseils de pros
Contact sur notre page d'accueil



Articles en avant :



Découvrez